Les clés pour concevoir des applications simples et intuitives

Vous pouvez créer la solution numérique la plus brillante et la plus ingénieuse du monde, si celle-ci est difficile à utiliser, elle ne sera tout simplement pas adoptée par vos utilisateurs. Il n’est pas toujours évident de créer une solution conviviale, mais cela devrait être l’une de vos priorités. Pour être réussi, la conception de votre application doit suivre plusieurs règles précises. Nous vous donnons nos conseils dans cet article !

Voici quelques clés pour obtenir une expérience plus intuitive et un meilleur produit final :

1. Less is more

Quel que soit le type d’application que vous créez, ne perdez pas vos utilisateurs avec des complications superflues. Il est facile de proposer une pléthore de nouvelles fonctionnalités, mais c’est le meilleur moyen pour créer une application compliquée et inutilisable. Ce que vous enlevez est tout aussi important que ce que vous insérez. Concentrez-vous donc sur l’essentiel, puis étudiez les détails. Ces éléments ajoutent-ils vraiment quelque chose à l’expérience utilisateur ? Est-ce suffisant ? Si la réponse à l’une de ces questions est incertaine, mettez cette fonctionnalité de coté.

2. Connaître ses utilisateurs finaux

Si vous devez concevoir une application, assurez-vous de bien connaître vos utilisateurs. Si vous créez une application ultra ciblée mais tout en vous adressant à tout le monde, le résultat a toutes les chances d’être un échec. Par exemple, si vos utilisateurs sont plutôt techniques, vous pourrez enlever certaines informations et ainsi gagner de la place. De cette façon, vous obtiendrez un ensemble cohérent de fonctionnalités qui seront réellement utiles pour les personnes qui vont l’utiliser.Penser à ses utilisateurs à chaque étape des processus de conception et de développement.

3. Concevoir et concevoir encore

Il y a un vieux dicton en menuiserie qui dit: « Mesurez deux fois, coupez une fois. » Ce dicton peut également s’appliquer à la conception d’applications. Avant de construire votre solution, concevez plusieurs scénarios et wireframes.
Et prenez bien en compte l’expérience utilisateur dès le début de votre projet. Séparez bien les fonctionnalités secondaires des caractéristiques «indispensables», puis mettez-vous au travail pour rendre le parcours client le plus intuitif possible.

4. Chercher l’inspiration

Prenez le temps d’étudier d’autres sites et applications. Par exemple, prenons Facebook, Pinterest, Instagram et les applications bancaires…Ces entreprises ont dépensé des millions pour optimiser l’expérience utilisateur. Il y a une raison pour laquelle ils ont adopté certaines normes. Observez bien la manière dont ils structurent les informations de connexion et de profil. Recherchez les codes couleur avec lesquels ils guident le parcours et la manière dont ils utilisent les différents systèmes sensoriels pour transmettre le message. Afin que vous puissiez décomposer et mieux comprendre la conception de certains sites, nous vous conseillons l’outil Wirify qui transforme vos sites web en wireframes.

5. Solliciter tous les sens

De brillantes applications n’ont pas réussi à capter leurs audiences pour la simple raison qu’ils ont oubliés l’expérience sensorielle dans leurs conception.
Pensez aux éléments visuels, mais travaillez également les parties audio et tactiles dans une approche de « design sensoriel ». Engagez donc tous les sens de vos utilisateurs et vous leur offrirez de meilleures expériences.

6. Aider les utilisateurs quand seulement ils le souhaitent

Votre utilisateur ne devrait jamais être trop éloigné de l’aide, mais ne le forcez pas. La plupart des sites Web propose un rapide tutoriel tout en permettant de la sauter si les utilisateurs le souhaitent.
Cependant, vous devez vous assurer de toujours être à un ou deux clics de pouvoir aider vos utilisateurs et de vous transformer en guide qui saura le prendre par la main et lui expliquer ce qu’il essaie de faire et cela à tout moment.
Ne soyez pas ce trombone « agaçant »qui étaient présents dans les anciens outils Office, mais faites-leur savoir que votre aide est à portée de main.

7. S’assurer que vos utilisateurs ne se perdent pas

Si un utilisateur se perd dans votre application, il ne reviendra probablement jamais. Assurez-vous donc qu’il ait toujours vue sur son parcours – avec un fil d’Ariane par exemple et simplifiez lui la compréhension en mettant en surbrillance la page du menu sur laquelle il se trouve actuellement. Pensez de manière globale et ne restez pas coincé dans une seule manière de naviguer afin d’étudier tous les parcours et toutes les utilisations possibles.

8. Utiliser les transitions

Passer d’un écran à un autre peut désorienter votre utilisateur. Veillez donc à utiliser les transitions avec simplicité et fluidité.
Imaginez votre application comme un paysage et non comme une série d’écrans séparés. Cela aidera à augmenter son engagement.

9. Des pages rapides et légères

Nous vivons dans un monde d’instantanéité, alors ne vous attendez pas à ce que vos utilisateurs restent si votre application est lente. Rien ne vaut la peine de faire attendre un utilisateur ! Encore une fois, vous devez être impitoyable avec vos fonctionnalités, votre design et votre code.
La vitesse de chargement est importante pour l’expérience utilisateur et l’ergonomie. La moindre lenteur excessive est sanctionnée immédiatement. Les pages Web doivent être chargées en moins de trois secondes ou 53% des internautes quitteront votre site. Ainsi vous devez assurer le même niveau de réactivité en ce qui concerne votre application.

10. Tester

N’hésitez pas à faire appel à des groupes de test ou au pire à faire du guerilla testing pour obtenir des informations réelles et pouvoir améliorer votre produit.
Ne jouez pas simplement avec le système retenu mais définissez des tâches et un parcours qui imitent une expérience réelle, puis affinez votre application. Vous serez étonné par les résultats et les retours que vous obtiendrez.

CONCLUSION
Ce ne sont que quelques-unes des règles de base pour la création d’une application Web réussie. Mais si vous les appliquez correctement, vous obtiendrez une amélioration de l’engagement de vos utilisateurs et de vos conversions.